Macarons « It’s a boy », coco et chocolat au lait

Bonjour les gourmands! Je n’avais pas encore publié de recette de macarons en 2019 et je remédie à ce problème aujourd’hui en vous présentant ceux que j’ai préparé pour la baby shower de mon amie Julie en fin d’année 2018. Vous l’avez deviné, c’est un petit garçon qui a pointé le bout de son nez en janvier et Julie avait réalisé un magnifique buffet de gourmandises bleues et blanches pour sa baby shower. Je suis ravie que ces macarons se soient parfaitement fondus dans le décor et qu’ils aient plu à toutes les personnes présentes!

Garnis d’une ganache au chocolat au lait et à la noix de coco, ils sont super fondants et vraiment irrésistibles! Quand on commence, il est difficile de s’arrêter! Voici la recettes ainsi que toutes mes astuces pour réussir de beaux macarons:

Pour environ 30 macarons:

Préparation des coques (Pour environ 60 coques) (Temps de préparation: 30 minutes; Temps de cuisson: 15-18 minutes environ par fournée):

  • 125g de poudre d’amande
  • 125g de sucre glace
  • 125g de sucre en poudre
  • 2 x 45.8g de blanc d’œuf
  • 31.2g d’eau
  • colorant bleu en poudre

Astuce: Utiliser des blancs d’œufs « vieillis », c’est à dire séparés du jaune depuis la veille au moins, conservés au frigo jusqu’au jour de l’utilisation et revenus à température ambiante avant de commencer la recette.

Mixer la poudre d’amande et le sucre glace pendant environ 30 secondes pour affiner le mélange (le « tant pour tant »). Ajouter à ce mélange 45.8g de blanc d’œuf, le mélange aura une texture de pâte d’amande. Séparer ce mélange en deux et ajouter le colorant bleu à une moitié du mélange.  Préparer ensuite la meringue italienne:

Recette au batteur ou robot « classique » (source Rock the Bretzel):

Dans une casserole, mélanger l’eau et le sucre en poudre puis faire chauffer en contrôlant la température. Lorsque le mélange atteint environ 110°C, monter les blancs d’œufs à l’aide du fouet de votre robot ou d’un batteur, lorsqu’il atteint 118°C, verser ce sucre cuit sur les blancs montés (en baissant la vitesse du batteur au minimum). Remettre ensuite le batteur à pleine vitesse et battre jusqu’à ce que le mélange refroidisse, on obtient une belle meringue lisse et brillante.

Recette au Cooking Chef (Kenwood®):

Dans la cuve du robot, placer le sucre en poudre, l’eau et 45.8g de blanc d’œuf. Installer le fouet et régler le robot sur 40°C, vitesse 1. Lorsque le mélange atteint 40°C, régler le robot sur 118°C, vitesse 3 (ne pas oublier d’utiliser le bouton « Pulse » pour atteindre la bonne vitesse lorsque le mélange atteint 60°C et que le robot se met en sécurité). Lorsque le mélange atteint 118°C, attendre quelques secondes puis arrêter la cuisson et passer en vitesse maximum (utiliser le bouton pulse), battre jusqu’à ce que la température du mélange redescende sous 60°C.

Lorsque la meringue italienne est prête, la séparer en deux, incorporer une petite quantité de meringue au mélange à l’amande bleu pour détendre le mélange, à l’aide d’une spatule. Ajouter délicatement le reste de meringue jusqu’à ce que le mélange soit semi-liquide et forme un ruban (c’est le point critique de la recette, cette étape s’appelle le « macaronnage »). Faire de même avec l’autre moitié de meringue et le mélange à l’amande non coloré.

Placer chaque mélange dans une poche à douille différente sans douille. Préparer une troisième poche à douille avec une douille lisse. Dans cette poche, vous glisserez les deux autres poches (en coupant le bout de chaque poche au préalable).

Former des boules aplaties bicolores sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.

Astuce: Personnellement, je n’ai jamais réussi à faire de beaux macarons en utilisant des feuilles silicones (avec empreintes ou non), seul le papier sulfurisé m’a permis d’obtenir le résultat souhaité! J’ai imprimé des gabarits (téléchargés ici) que je pose en dessous de mon papier sulfurisé pour m’aider à obtenir des coques toutes de même taille.

Tapoter la plaque pour bien lisser les coques et permettre aux éventuelles bulles d’air de s’échapper. Certaines recettes vous diront qu’il est mieux de laisser reposer (« croûter ») les macarons pendant 1h avant cuisson, personnellement, je ne le fais pas et obtiens tout de même de beaux macarons.

Faire cuire les coques dans un four préchauffé à 150°C pendant 15 à 18 minutes. A la sortie du four, déposer la feuille de papier sulfurisé sur une surface humidifiée et laisser refroidir avant de décoller les coques.

Astuce: Avant d’enfourner une nouvelle plaque de coques, je laisse le four « reposer » quelques minutes, cela permet en général à la fournée suivant d’être plus jolie et aux coques de ne pas craqueler.

Préparation de la ganache (Pour environ 30 macarons) (Temps de préparation: 10 minutes; Temps de repos: une nuit au frais) (Source: Blog Rock the Bretzel):

  • 170g de lait de coco
  • 135g de chocolat au lait
  • 20g de beurre demi-sel à température ambiante
  • 20g de noix de coco râpée

Faire chauffer le lait de coco. Râper le chocolat (ou le couper en tous petits morceaux). Verser le lait de coco bouillant sur le chocolat en trois fois, en mélangeant bien entre chaque ajout de lait.

Ajouter le beurre mou et la noix de coco râpée et bien mélanger.

Filmer au contact et placer au frais jusqu’à ce que la ganache épaississe. Si besoin, avant de garnir les macarons, placer la ganache au congélateur quelques minutes pour qu’elle soit bien froide.

Garnir les macarons à l’aide d’une poche à douille munie d’une douille lisse.

Conserver les macarons au frais (idéalement 24h avant dégustation).

Belle journée, pleine de couleurs (et de macarons!),

Macaronnement vôtre,

Marie

14 commentaires sur “Macarons « It’s a boy », coco et chocolat au lait

Ajouter un commentaire

    1. Oh merci Virginie 😊 et bien ce serait avec plaisir ce petit cours 😊 moi j’aurais plein d’autres trucs à apprendre avec toi (je commence à réaliser les recettes CAP, si un jour l’envie me prend de le passer, ce week-end j’attaque la PLF 🙃)! Il va vraiment falloir que je viennes te voir 😉 gros bisous et bonne journée

      Aimé par 1 personne

      1. Et moi, je vais me faire un programme pour m’y remettre. J’ai trop de lacunes encore du fait de ne pas avoir suivi de cours avec des profs. Mais j’ai investi dans un super livre, je commence à en avoir pas mal. La PLF, ce n’est pas si compliqué que ça, alors ne l’aborde pas comme une montagne infranchissable et ça ira impec. Biz

        Aimé par 1 personne

Répondre à unitedcoloursofmacarons Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :